archive

Archives Mensuelles: janvier 2013

Pour chacun de nous, pour chacun d’entre nous, chaque trajectoire de recherche personnelle dispose d’une place dans l’espace-temps de l’Univers.

Chaque existence a un rôle à jouer dans la grande chorégraphie cosmique de l’histoire humaine.

Chaque chemin de vie, tendu entre le ciel et la terre, dessine ses volutes et ses arabesques, ses tornades ou ses mouvements de circonvolution, soumis qu’il est a des aspirations contradictoires entre ancrage ou enracinement, élan ou envol. Nos errances oscillent entre expansion vers les autres et retour, repli ou centrage sur soi.

Nous nous cherchons par bonds successifs. Nous progressons trois pas en avant, deux pas en arrière, quand ce n’est pas un déplacement sur le côté..

Le Yang, le Yin.

La quête sans fin du meilleur de soi se meut dans l’enclave de la liberté qui s’offre à chacun entre allégeance et autonomie, à la lisière du défini et de l’indéfini, du visible et de l’invisible, du passé et son devenir, entre le levant et le ponant de chaque être.

Là où s’identifie l’état d’âme jaillit la joie essentielle.

Georges Stobbaerts
(Formation Tenchi Tessen à Recife_Novembre 2012)

Publicités